Navigation – Plan du site

ALDEN Jane : Docteur en musicologie (University of North Carolina, Chapel Hill, 1999), elle est actuellement Assistant Professor of Music à la Wesleyan University, CT. Elle a publié une édition critique des œuvres de Jean Delahaye (Jean Delahaye : Chansons in Loire Valley Sources, Paris, Minerve, 2001), ainsi qu’un essai sur Johannes Ciconia et plusieurs articles sur un groupe de chansonniers du XVe siècle. Elle publiera prochainement une monographie sur les chansonniers, sur la mise en page de ces manuscrits, leur contexte social et le rôle que jouent les copistes dans leur production.

BASSO Hélène : Ancienne élève de l’E.N.S. Fontenay / Saint-Cloud, Agrégée de Lettres Modernes, Docteur (Université de Michel de Montaigne Bordeaux III, 2004), Maître de conférences en langue et littérature médiévales (Université d’Avignon), elle a publié des articles sur la poésie des XIVe et XVe siècles, plus particulièrement consacrés à Guillaume de Machaut, Eustache Deschamps, Othon de Grandson. Elle travaille actuellement sur l’émergence de la théorie poétique en langue vernaculaire, dans le cadre plus général d’une interrogation des liens entre pratique et réflexion poétiques. Elle prépare parallèlement l’édition d’une anthologie de la lyrique française de la fin du Moyen Âge.

CLAES Dirk : Chercheur postdoctoral en théologie (histoire de l’église et de la théologie contemporaine, K. U. Leuven), Docteur en Théologie (K. U. Leuven, 2004), Maître ès Lettres (études médiévales, K. U. Leuven, 1994), il a été chercheur à l’Université de Groningen de 1994 à 1999 et Visiting Doctoral Scholar à l’Institut des Études Médiévales (University of Notre Dame, Indiana, États-Unis) en 1998. Il a publié sur les textes encyclopédiques et les instruments de recherche dans le droit canon médiéval du XIVe siècle, ainsi que sur l’histoire de l’Université Catholique de Louvain. Actuellement, il travaille sur la relation entre l’historiographie, l’histoire ecclésiastique et la théologie systématique, et l’influence de l’historiographie postmoderne sur cette relation.

DAUPHANT Clotilde : Agrégée de Lettres Modernes, normalienne, Attachée Temporaire à l’Enseignement et à la Recherche (Université de Paris IV-Sorbonne), elle finit une thèse intitulée Varier dans l’ordre : la composition des œuvres complètes d’Eustache Deschamps (ms. BnF, fr. 840), sous la direction de Mme Cerquiglini-Toulet. Elle travaille aussi sur les dits de Jean Froissart. Elle est chargée actuellement, avec Vanessa Obry, de la publication des actes de la journée d’étude organisée par Questes en juin 2007, Rêves de pierre et de bois. Imaginer la construction au Moyen Âge, aux Presses de l’Université de Paris-Sorbonne.

Foehr-Janssens Yasmina, Collet Olivier et Azzam Wagih : Ils sont respectivement professeur ordinaire, maître d’enseignement et de recherche et ancien maître-assistant à l’Université de Genève. Ils s’intéressent depuis plusieurs années à la question de la mise en recueil et aux anthologies littéraires du Moyen Âge. Outre des ouvrages et articles dans leurs domaines propres – littérature et histoire de la langue médié-vale française –, ils ont publié divers travaux sur ce thème et achèvent présentement la mise en ligne d’un projet de recherche lié à cette problématique (adresse du site dès 2008 : http://www.hypercodex.ch).

FRESCO Karen : Elle est professeur associé à l’Université d’Illinois, Urbana-Champaign et directrice du programme interdisciplinaire des études médiévales. Elle a édité les textes lyriques du trouvère Gillebert de Berneville (Droz, 1988), le roman arthurien Le Bel Inconnu (Garland, 1992), ainsi que Tristan Rossignol et Tristan Menestrel (D. S. Brewer, 1998). Actuellement, elle prépare une édition critique des Enseignements moraux de Christine de Pizan pour les éditions Champion et une étude des recueils variés manuscrits contenant les ouvrages de ce poète.

GINGRAS Francis : Professeur à l’Université de Montréal, Francis Gingras a soutenu à l’Université Montpellier III une thèse de doctorat intitulée Érotisme et merveilles dans le récit français des XIIe et XIIIe siècles qui a été publiée chez Champion en 2002. Ses projets de recherche actuels portent sur la typologie des genres littéraires et le développement de la forme romanesque entre le XIe et le XIIIe siècle. Outre ses articles sur les formes narratives médiévales et sur la mise en recueil, il a récemment dirigé un ouvrage collectif sur les transferts de motifs merveilleux en littérature (Une Étrange Constance : les motifs merveilleux dans les littératures de langue française du Moyen Âge à nos jours, Québec, Presses de l’Université Laval, 2006).

GROS Gérard : Il enseigne les Lettres médiévales à l’Université de Picardie Jules-Verne. Ses recherches ont porté en priorité sur le lyrisme du Moyen Âge et la littérature mariale. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, parmi lesquels Le Poète, la Vierge et le prince du Puy (Klincksiek, 1992), Le Poème du Puy marial (Klincksiek, 1996) et “Ave, Vierge Marie”. Étude sur les prières mariales en vers français, XIIe-XVe siècles (Presses universitaires de Lyon, 2004) ; il s’est aussi chargé de la partie médiévale de l’Anthologie de la poésie française (Bibliothèque de la Pléiade, 2000). En ce qui concerne le théâtre religieux du XVe siècle, il a publié de très larges extraits du Mystère du Siège d’Orléans (Lettres gothiques, 2002). Depuis une dizaine d’années, il travaille en outre au roman du Lancelot-Graal (édition de Joseph d’Arimathie dans le Livre du Graal, t. 1, Bibliothèque de la Pléiade, 2001). Poésie (en particulier mariale), théâtre religieux, romans en prose, ses articles, près d’une centaine, reflètent ces trois principales orientations.

JULIEN Octave : Titulaire d’un Master d’Histoire médiévale (Université de Paris I), d’un Master of Arts in Medieval Studies (University College London) et d’une Maîtrise de sociologie (Université de Paris V), il travaille sur les implications économiques, sociologiques et culturelles de l’utilisation des “livrets” comme support de l’écrit en France et en Angleterre au bas Moyen Âge. Ses recherches s’appuient sur l’observation codicologique des manuscrits et leur analyse sérielle.

KRAUSE Kathy : Associate Professor of French (Université de Missouri-Kansas City), Docteur (Université de Pennsylvanie, 1996), elle a publié Gautier de Coinci : Miracles, Music and Manuscripts avec Alison Stones (Brepols, 2006), ainsi que des articles sur les femmes protagonistes dans les textes narratifs médiévaux, en particulier dans La Fille du comte de Pontieu et La Chanson de Florence de Rome. Elle travaille actuellement sur la seigneurie féminine dans les Flandres et la Picardie, et son influence sur la production littéraire des XIIIe et XIVe siècles.

LEROUX Xavier : Agrégé de Lettres Modernes, Maître de conférences en langue et littérature médiévales à l’Université du Sud Toulon-Var, il consacre l’essentiel de ses recherches au théâtre religieux médiéval. Il a notamment édité Le Mystère de la Conception (thèse pour le doctorat, Université de Paris IV-Sorbonne, 2003) et Le Mystère de la Résurrection (Bibliothèque de la Pléiade, à paraître). Ses travaux portent tout particulièrement sur la question de la nature du discours dramatique au Moyen Âge, envisagée dans son rapport avec la pratique théâtrale.

MAZINGUE Aurélie : Certifiée de Lettres Modernes, Aurélie Mazingue prépare actuellement un doctorat de 3e cycle : L’Assomption de la Vierge dans le théâtre médiéval, XVe-XVIe siècles. Elle a publié différents articles sur le théâtre médiéval : « Théâtre et musique au Moyen Âge : l’exemple du Mystère de la Passion de Troyes », La Vie en Champagne 36, octobre/ novembre 2003, p. 41-46 ; « Paroles et présence de Marie dans le Mystère de l’Assomption de Rodez », European Medieval Drama 8, 2004, p. 173-183 ; « Les indices de la théâtralité dans la poésie d’Eustache Deschamps », à paraître aux PUPS.

MURRAY K. Sarah-Jane : Professeur à l’Université de Baylor au Texas et membre permanent du Centre d’études du Moyen Âge de la Sorbonne Nouvelle, elle a reçu son Ph. D. de l’Université de Princeton en 2003. Son premier livre, From Plato to Lancelot : A Preface to Chrétien de Troyes (Syracuse, University Press, 2008) examine la conjointure des traditions antiques et celtiques dans les premiers romans arthuriens au XIIe siècle.

RUBIO-REAL Salvador : Diplômé en Philologie française de l’Université de Séville (2005), Doctorant à l’Université de Paris IV-Sorbonne et à l’Université de Séville (2006), il est actuellement profes-seur à l’Université d’Huelva et travaille notamment sur la littérature apocalyptique et prophétique au Moyen Âge dans les domaines français et espagnol.

TRACHSLER Richard : Membre de l’Institut Universitaire de France, Richard Trachsler enseigne la littérature française du Moyen Âge à l’Université de Paris IV-Sorbonne et à l’Université de Zurich. Il s’intéresse particulièrement à la littérature romanesque et aux problèmes d’édition liés à ce type de texte. Actuellement, il prépare une enquête sur la littérature prophétique au Moyen Âge.

URDéKIAN-GASSIER Nathalie : Agrégée de Lettres Modernes, Docteur (L’Amant rendu Cordelier a l’Observance d’Amours, Université du Sud Toulon-Var, 2006), elle est professeur en lycée et chargée de cours en langue médiévale à l’Université du Sud Toulon-Var. Elle a publié des articles portant sur La Divine Comédie de Dante et l’héritage de Dante chez Christine de Pizan. Elle travaille actuellement à la publication de sa thèse chez Champion.

  • Logo Laboratoire Babel
  • Logo Université de Toulon
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org